jeudi 29 avril 2021

Les nouvelles sont souvent bonnes... et parfois tristes... Annonce du décès d'Ed Diener le 28 avril !

 Bonjour à Toutes et à Tous,

Vous ne connaissez pas le Professeur Ed Diener ? Il sera difficile de le présenter rapidement tant sa carrière universitaire aura été remplie. C’était un chercheur américain. Il était professeur émérite de psychologie à l'Université de l'Illinois, où il était membre du corps enseignant depuis 1974. Il était jusqu'à maintenant professeur de psychologie à l'Université de l'Utah et à l'Université de Virginie.

 


Il a rejoint Gallup en tant qu’expert scientifique en 1999. Il a assuré un rôle important de conseiller scientifique sur la recherche en matière de bien-être psychologique. Ses recherches actuelles portent sur les théories et la mesure du bien-être, les influences du tempérament et de la personnalité sur le bien-être, le revenu et le bien-être, les influences culturelles sur le bien-être et la manière dont le bien-être des employés améliore les performances organisationnelles.

 

Le Professeur Diener a reçu plusieurs prix scientifiques prestigieux. Il a reçu le Distinguished Scientific Contribution Award de l'American Psychological Association et le William James Fellow Award pour ses contributions exceptionnelles à la psychologie scientifique de l'Association of Psychological ScienceIl a également reçu le Distinguished Quality-of-Life Researcher Award de l'International Society of Quality of Life Studies.

 

Il a publié plus de 330 articles et chapitres universitaires, dont environ 250 portent sur la psychologie du bien-être. Ses travaux ont été publiés dans des revues telles que Psychological ScienceAmerican Psychologist et Psychological Inquiry, entre autres. Il a été rédacteur en chef du Journal of Personality and Social Psychology de 1998 à 2003 et est rédacteur en chef du Journal of Happiness Studies ; il est également le rédacteur en chef fondateur de Perspectives on Psychological ScienceIl a coédité trois ouvrages sur le bien-être subjectif : Well-Being : The Foundations of Hedonic PsychologyAdvances in Quality of Life Theory and Research, et Culture and Subjective Well-BeingIl a également coédité le Handbook of Multimethod Measurement in Psychology. Il a écrit un livre populaire sur le bonheur avec son fils, Robert Biswas-Diener, et est le coauteur de Well-Being for Public Policy.

 

Le Professeur Diener a été président de trois sociétés scientifiques : l'International Society for Quality of Life Studies, l'International Positive Psychology Association et la Society for Personality and Social Psychology. Il est membre de cinq sociétés professionnelles, dont l'Association for Psychological Science, l'American Psychological Association, l'International Society for Quality of Life Studies, la Society for Personality and Social Psychology et Experimental Psychology.

 

Le Professeur Diener a obtenu sa licence en psychologie à l'université d'État de Californie, à Fresno, et son doctorat en psychologie de la personnalité à l'université de Washington. Il a plus de 93 000 citations à son actif. Il a également reçu plusieurs prix d'enseignement.

Ca, c’est la face qui est connue de lui. Ce qui l’est sans doute un peu moins, c’est son engagement pour l’accès à la connaissance des étudiants ayant peu de moyens. Il a développé le Projet NobaIl s’agit d’un manuel numérique gratuit de haute qualité axé sur la psychologie. Son approche modulaire de la création et de la gestion des manuels permet aux enseignants d’avoir accès à du contenu qu'ils prévoient d'explorer dans leur cours avec leurs étudiants. Découvrez le projet Noba sur nobaproject.com. On y trouve des articles académiques tels que le Handbook of Well-Being sur des sujets liés aux sciences du comportement et aux neurosciences.

J’ai eu la chance de le côtoyer à plusieurs reprises lors des réunions du conseil d’administration de l’IPPA, l’association mondiale de psychologie positive. Il a toujours été très bienveillant et soucieux de partager ses connaissances et ses compétences. C’est un grand honneur pour moi que d’avoir eu la chance de publier avec lui. Il avait aussi accepté de signer la préface de notre dernier ouvrage au Professeur Cyril Tarquinio et moi. Son décès a malheureusement été annoncé hier. Je garderai de lui l’image d’une belle personne très généreuse et gentille. Il manquera bien-sûr à sa famille à qui je présente mes condoléances en tant de Président de l’AFfPP et personnellement. Il manquera aussi à la communauté dans son ensemble, qu’elle soit académique ou pas.

Je vous invite à lire ses ouvrages ainsi que celui qu'il a publié avec son fils, Robert-Biswass. A bientôt !

jeudi 22 avril 2021

Les 3ème congrès francophone de Psychologie Positive, les inscriptions sont ouvertes !!!

 Bonjour à Toutes et à Tous !

Cliquez sur l'affiche pour une
 présentation du congrès

J'espère que vous vous portez bien-sûr tous bien et que vous êtes épargnés par cette période si bizarre qui perdure. J'espère qu'elle est source d'opportunités et pas uniquement de contraintes. En tous les cas, elle aura eu une implication concrète pour moi, organisateur au titre de l'AFfPP du prochain congrès francophone de Psychologie Positive, c'est qu'il soit en distanciel. Certes, c'est un inconvénient de ne pas pouvoir nous voir et discuter. Mais c'est aussi une grande opportunité. En effet, vous allez pouvoir visionner quand vous le souhaiterez, de chez vous, quand vous serez disponibles, les différentes conférences qui seront donc enregistrées à l'avance. Les seuls moments de direct seront les tables rondes qui ont été programmées. Il est même prévu que soient organisées des soirées thématiques à partir de septembre pour que ceux qui ne sont pas disponible à partir du 2 juin puissent bénéficier des apports des derniers travaux dans le champ. Je vous invite donc à consulter le site  https://www.affpp.fr et à vous inscrire rapidement ! A bientôt !!!!


samedi 20 mars 2021

Ca y est, il sort !!!

 Bonjour à Toutes et à Tous, les temps que nous vivons sont vraiment particuliers. Nous nous y adaptons chacun à notre manière. Pour ce qui me concerne, cette période est l'occasion de boucler différents projets qui me tiennent à coeur. C'est dans ce cadre que j'ai le plaisir de vous annoncer la sortie de mon nouvel ouvrage, les fondements de la psychologie positive édité chez Dunod.


Il est annonciateur d'un ouvrage beaucoup plus lourd, quarante chapitres, plus de 70 contributeurs. Il sortira au mois de juin et je vous en dirai plus au moment de sa parution. Pour ce qui concerne celui qui sort, différents thèmes anciens dans le champ sont mis au goût du jour et d'autres sont abordés comme la sensibilité avantageuse, comme le modèle exigences/ressources adapté à l'environnement scolaire ou encore les bénéfices de la pleine conscience dans le champ de la santé. En termes d'actualité, le prochain congrès francophone de psychologie positive aura bien lieu mais ce sera en digital. Vous aurez accès à un très large éventail de conférences plénières (45'), de conférences flash (15'), de symposium (3 communications orales de 20') et de tables rondes. Certaines communications se feront en direct et d'autre seront accessibles grâce à des vidéos préalablement enregistrées. L'ensemble sera ouvert sur la durée du congrès, soit une semaine. Les membres de l'association bénéficieront de tarifs préférentiels. Par la suite, certaines de ces communications permettront d'organiser des soirées thématiques. Bref, nous nous adaptons ! Et d'ici là, je vous souhaite d'excellentes lectures et prenez soin de vous, soyez actifs !!!!

lundi 21 décembre 2020

Quelques news et les meilleurs des voeux !

Bonjour à Toutes et à Tous, en cette fin d'année 2020 je vous souhaite bien évidemment dans la meilleure forme possible au regard des conditions. Tous les agendas ont été perturbés, notamment ceux concernant les événements scientifiques. Pour l'année 2021, deux événements sont toutefois organisés. Tout d'abord, le prochain congrès francophone de psychologie positive sera organisé du 2 au 4 juin à Tours. Colette Aguerre, vice-présidente de l'AFfPP en sera l'organisatrice. Ensuite se tiendra à distance le 7ème congrès mondial de PP organisé par l'IPPA. Il sera accessible au plus grand nombre.


Vous trouverez les informations sur le site https://www.ippanetwork.org. Il y aura un ensemble de conférences plénières, de symposiums et de sessions posters avec également des ateliers pratiques. Un autre point me concerne plus spécifiquement. En effet, en mars sortira mon prochain ouvrage, les fondements de la psychologie positive chez Dunod. En juin ensuite sortira pour les 10 ans du Traité de Psychologie Positive, le Grand Manuel de Psychologie Positive chez Dunod également. Il se composera d'une quarantaine de chapitres avec des thématiques novatrices dans le champ. Il ne s'agit pas d'une refonte du traité mais d'une actualisation au regard des avancées scientifiques. C'est tout pour aujourd'hui ! Alors d'ici mon prochain post, je vous souhaite un joyeux Noël et une excellente année 2021 ! Prenez soin de vous et de vos proches ! A bientôt ! 

mardi 30 juin 2020

Un été sans congrès de Psychologie Positive

Cliquez sur le lien https://h4hglobal.org

Bonjour à Toutes et à Tous,
c'est un été très particulier qui commence. Bien évidemment, je pense tout d'abord à ceux qui voient leur situation devenir critique, les professionnels du voyage, les artistes, les restaurateurs, entre autres. Mais ce sera aussi un été particulier parce que depuis plus de dix ans, avec le premier congrès mondial de Psychologie Positive qui s'était déroulé à Philadelphie en 2009, c'est la première fois qu'il n'y aura pas d'événement scientifique majeur. C'était, cela devait avoir lieu en Islande à Reykjavik mais c'est reporté à 2022. 

Par contre, il y a plusieurs initiatives locales avec des conférences à distance qui sont proposées. En cliquant sur le lien sous l'affiche ou sur la photo, vous aurez accès à de telles conférences. Il y a des informations qui sont également diffusées sur le site de l'Association Française et francophone de Psychologie Positive. Les événement à venir, sur le plan scientifique, seront le prochain congrès francophone de psychologie positive devant se dérouler à Tours en juin prochain, et le prochain congrès mondial aura lieu du 15 au 18 juillet 2021 à Vancouver.

 Les appels a contribution ont d'ailleurs déjà été lancés. Pour y avoir accès, il faut se connecter au site de l'IPPA. Dans ce climat particulier, je ne peux que me réjouir de la réussite de Rebecca Shankland et de Jean Heutte qui viennent de réussir le concours de Professeur des Universités respectivement à Lyon et à Lille.
C'est un signal intéressant parce qu'enfin des collègues qui sont clairement identifiés comme travaillant dans le champ de la psychologie positive ont été reconnus par leurs pairs académiques laissant présager d'une entrée enfin officielle de la psychologie positive dans le paysage universitaire français. Pour information, il y 3 ans j'avais moi-même été classé premier au concours de Professeur des Universités à Lille mais finalement pas nommé suite à une opposition du conseil d'administration qui a considéré que parce que je travaillais dans le champ de la psychologie positive je ne pouvais pas prétendre à un poste en psychologie sociale et du travail. Les choses évoluent et c'est très bien surtout quand on associe une telle nouvelle à l'ouverture prochainement des deux masters à l'Université du Tampon à La Réunion et à l'Université Paris-Ouest Nanterre. Je vous souhaite à toutes et à tous un bel été et vous dis à bientôt !

samedi 28 mars 2020

Une excellente nouvelle pour la psychologie positive française !

Bonjour à Toutes et à Tous,
Ceux qui suivent mon blog savent combien les posts arrivent de manière irrégulière. Parfois il y a un laps de temps assez long et parfois c'est plus bref. C'est le cas maintenant mais c'est justifié nous pas les conditions de confinement auxquelles nous sommes tous confrontés mais par une excellente nouvelle pour tous ceux qui se demandent où se former en psychologie positive. Pour la plupart, vous savez déjà qu'il y a des Diplômes Universitaires qui ont ouvert plus ou moins récemment. Le premier à ouvrir a été celui de La Réunion à l'initiative d'Yvan Paquet, auteur de deux ouvrages majeurs publiés chez De Boeck concernant pour l'un les théories du contrôle et pour l'autre la théorie de l'auto-détermination. Ensuite sont venus les DU de Grenoble (Rebecca Shankland), de Metz (Cyril Tarquinio et moi-même) et enfin Tours (Colette Aguerre). La formation est un enjeu crucial pour une divulgation de qualité de la psychologie positive.

Dans ce paysage manquait une formation d'un plus haut niveau pouvant potentiellement ensuite déboucher sur des thèses, autrement dit un master. C'est maintenant chose faite et donc cette information est l'objet de ce post. Yvan Paquet a réussi, dans le prolongement de son travail pour le DU, a élaborer une maquette de formation solide qui permet l'ouverture en septembre prochain de ce nouveau master à l'université du Tampon à La Réunion. Vous trouverez des informations en cliquant ici. Vous trouverez également son adresse mail afin que vous puissiez avoir des renseignements complémentaires. Les inscriptions ont commencé. C'est donc le premier Master français fléché Psychologie Positive. Nous faisons sans doute partie du eu de pays européens qui ne pouvaient à ce jour pas proposer de formation de ce niveau. C'est donc maintenant chose faite. Merci Yvan ! A bientôt en souhaitant que vous et vos proches soyez en bonne santé ! Prenez soin de vous !



dimanche 22 mars 2020

Temps irréalistes...

Bonjour à Toutes et à Tous,
Inutile de revenir sur le fait que ce que nous vivons est absolument irréaliste, et ce pour un ensemble de raisons. Quels que soient nos avis, une chose est sûre, nous avons besoin de soutien. La question est de savoir vers qui se tourner et comment s'y prendre. Je vais donc faire assez court. Tout d'abord, je tiens à relayer le message qui est diffusé sur le site de l'Association Française et francophone de Psychologie Positive (AFfPP) que je préside : 
"Nous vivons actuellement une période difficile et inédite. Lorsque nous sortirons de cette situation, parce que nous en sortirons, nous serons toutes et tous différents. Il y aura assurément une transition entre un avant et un après, qui nous ouvrira probablement les yeux sur les grands enjeux humains à venir.
Commençons par remercier les aides-soignant.e.s, les infirmièr.e.s, les médecins qui prennent tant soin de nous ! Nous pouvons aussi remarquer un immense élan de solidarité, des initiatives spontanées d’entraide notamment en direction des plus faibles ou des personnes âgées. Louons ces comportements altruistes. Soutenons-nous les un.e.s les autres, chacun.e à notre niveau.
Évidemment, il convient aussi de ne pas se mettre soi-même et ses proches en danger en prenant un certain nombre de précaution, autant que possible. Cela permet d’ailleurs de pointer un élément important : il n’y a rien de plus anxiogène que de penser « qu’on n’y peut rien », « que quoi qu’on fasse, nous sommes tous exposés ». Nous pouvons adopter des comportements qui permettent à chacun de se protéger et de protéger les autres : se laver les mains, garder des distances suffisantes, respecter le confinement, etc. Donc, un certain nombre de gestes dépendent malgré tout de nous, de chacun.e à son niveau. Bref, ne culpabilisons pas si nous nous sommes peut-être laisser aller dans des peurs qui sont tout à fait légitimes, mais soyons responsables. 
Nous compatissons forcément avec celles et ceux qui sont dans la souffrance en ce moment, notamment avec celles et ceux qui ont perdu un proche. Malheureusement, des personnes sont déjà décédées et d’autres vont décéder chaque jour en raison du COVID-19 pendant un laps de temps que nous souhaitons aussi bref que possible. A ces personnes nous adressons tout notre soutien.
Mais ce message se veut avant tout porteur d’espoir. Tout d’abord, il est nécessaire de rappeler ici les capacités d’adaptation et toutes les ressources protectrices envers sa santé mentale que l’être humain possède, qui sont parfois oubliées ou enfouies mais que nous pouvons facilement réactiver dans ces moments. Il y aura certainement aussi des conséquences positives à ces événements qui touchent l’humanité. Nous allons sans doute revoir nos valeurs, nos priorités, ce qui donne du sens à nos vies, nos manières de nous occuper de nos proches, nos manières de consommer, de produire. La solidarité se développe. Faisons tout pour que cela perdure.

           Pour vous aider à traverser cette période difficile, l’Association Française et francophone de Psychologie Positive se propose de vous accompagner chaque semaine en vous communiquant des pratiques bénéfiques pour votre santé et votre bien-être (physique, mental et relationnelle). Dans les jours à venir, des ateliers vont vous être proposés pour vous aider à bien prendre soin de vous et de vos proches. Les parents y trouveront notamment leur compte. Dans certains cas, nous vous proposerons des vidéos pour guider vos pratiques quotidiennes. Nous vous préciserons ce que vous pourrez en attendre, en nous appuyant sur des données scientifiques". L'intérêt ici sera dans les outils qui vous seront proposés afin de vous accompagner au quotidien. 

Pour ceux qui sont intéressés vous pouvez également profiter du premier sommet digital francophone de la psychologie positive organisé par Martine Regourd-Laizeau (cliquez sur l'image pour accéder au site), sans doute l'une des premières française à s'être pleinement impliquée dans le champ et ayant très tôt participé aux congrès internationaux en Croatie par exemple, ou aux USA à Philadelphie.

Dans la même logique, le Centre Pierre Janet (CPJ), précurseur en France, propose plusieurs types d'outils avec une excellente introduction proposée par le Professeur Cyril Tarquinio qui le dirige. Vous aurez accès à cette vidéo en cliquant sur l'image ci-contre. Quant au CPJ, vous pourrez en savoir plus en vous connectant au site http://centrepierrejanet.univ-lorraine.fr/le-centre/ Selon votre localisation, vous pourrez par la suite éventuellement bénéficier de ses services.
Ce sera tout pour aujourd'hui et je vous prie à la fois d'excuser ce long silence et aussi le temps à réagir face aux événements que nous vivons toutes et tous en ce moment. Je vous souhaite de les traverser au mieux. En tant que Président de l'AFfPP, avec l'aide de mes quatre vice-présidentes, Antonia Csillik, Colette Aguerre, Rebecca Shankland et Ilona Boniwell, ainsi que celle d'Elisabeth Grimaud, récemment élue au poste important de secrétaire, et de Morgiane Bridou, trésorière, je vais faire de mon mieux pour vous accompagner et diffuser les éléments susceptibles de vous aider sur le site de l'AFfPP. Prenez soin de vous et de vos proches. A bientôt !